Stories

Toutes nos planches ont une histoire

Nahskwell Get Up Stand Up Paddle 2017 Bretagne France Brittany vente en ligne shop spirit

STAND-UP AND PADDLE – Get Up

La Get UP 9’6″ restera pour toujours ma board préférée. C’est celle qui m’a permit de découvrir le Stand Up Paddle.
C’est sûr, depuis le début, c’était les vagues qui m’attirait. Mais avant, il faut tenir debout et ramer. Facile.
« Lève toi et marche !  » disait l’illustre Nazaréen au paralytique.
Il a fallu la même foi pour que j’y arrive. D’abord se remettre en cause, essayer, tomber, remonter, se révolter…
Et puis non !
« C’est de la faute du shaper : cette board, c’est une merde !  »
Et toujours la conviction de Bruno :
« Tu vas y arriver, elle est super facile.  »
Et toujours les poissons qui se moquent. Les surfers aussi.
Mais après… les gars ! la magie retrouvée du surf, c’est le pied ! C’était le proto de la Get Up 9’6″. Elle est née le jour de mon premier surf avec une rame. Thierry Pen

5 PROTOS, 6 CLASHES – Fit

On avait bossé dur sur notre première 12’6″, les premières planches à étraves arrivaient, et nous étions prêts.
Un jour Jean Paul débarque et nous jette: « Qui va monter sur votre truc ? Que des sportifs ? Et les autres, ils restent à terre ?  »
Il avait raison, il fallait une planche facile, juste pour la balade, pour tous les autres, tous ceux qui n’ont pas envie de se trimballer une 12’6″.
Mais qui avance, mais qui glisse dans la houle, mais qui passe le clapot sans taper, mais qui reste stable, mais qui surf aussi, mais qui soit super évolutive, mais qui convienne aux débutants, mais qui marche bien pour les experts, mais qui… mais qui….Ho, ho ! On va se calmer !
« Pascal ? Tu nous shapes ça ? Si ça peut faire des oeufs au plat, aussi, c’est bien. Et puis 12’6″ c’est trop grand… »
« Ça tombe bien, j’ai un pain de 11′ qui reste !  »
Cinq prototypes, six engueulades, dix repas arrosés, cent kilomètres sur l’eau, des milliers de coups de rame plus tard, la Fit 11 est née. Thierry Pen

Nahskwell Kool Stand Up Paddle 2017 Bretagne France Brittany vente en ligne shop spirit

THIERRY AND FRIENDS – Kool

Pendant l’été, chez moi, tout le monde veut faire du SUP, dans les vagues, en balade. Ma maison est au bord de l’eau, le spot de vague est à 10 minutes.
Il me fallait absolument une planche capable d’emmener ma fille à la pêche, mon petit fils assis sur le nez de la board, avec ses brassières aux bras, et tous les amis qui passent, qui me disent « Allons surfer avec tes engins ! », et qui ne connaissent des vagues que la chatouille de l’écume sur leurs chevilles, le pantalon remonté au genou. C’était donc une commande personnelle, rien de calculé, juste une planche pour être tranquille.
Et quand on venait me dire, toujours avec le short à pince et les pompes de golf : « Allons surfer ! » Je jetais la board, un grand surf de 10′, dans le pick-up, et hop ! On y allait. Sauf qu’au bout d’un mois, tout ces gars me disaient: « Hé mec, on la trouve où ta super planche ? Je veux celle là, elle est trop cool !  » Les copines de ma fille, leurs copains, mes amis, le facteur, le croque mort, bref, le monde entier.
La Kool 10′ est née ce jour là. Thierry Pen

HISTORY OF A BOAT – SCOW

Décembre 2011, avec Bruno, on traine au Salon Nautique, en ruminant nos projets de 12’6″, accoudés devant la photo du bateau de Loic Raison, un bateau de dingue, qui vient de gagner la mini transat avec un wagon d’avance…
Il est carré de l’étrave, le bateau. « Tiens… oui, pourquoi un bateau barré ? »
Vite fait, on appelle notre mentor Jean Paul, véritable encyclopédie de la voile et de tout ce qui touche l’eau salée.
« Hé les gars, ça existe depuis plus d’un siècle, les bateaux carrés, et c’est ce qui va le plus vite sur l’eau ! Harry Melge. »
Jean Paul rigole et rajoute :
« Les Scow…c’est une invention de nos amis néerlandais, fond plat, avant carré… »
Ha bon… et ça marche ? On va essayer…
Fevrier 2012, plage de Chott Meriem, Tunisie, Bruno rame comme un fou, avec son GPS et plein de chronos, il revient vers le rivage :
« Alors ? »
« Ben… ca va toujours plus vite, c’est incroyable ! »
Ce fût la révélation, la Scow était née ! Thierry Pen

Nahskwell Snap Stand Up Paddle 2017 Bretagne France Brittany vente en ligne shop spirit

BURNS & SURF – Surf

Juin 2009, Bruno arrive à la bourre et fatigué à Biscarosse. C’est la dernière épreuve qualificative pour le championnat de France.
Dans son camion cabossé, il a chargé la planche de SUP qu’il vient de finir dans sa grange. Un gros surf, banané, pointu au nez, un peu large au tail.
Grosse sensation sur la plage, tout les autres sont en 9’6 » voire en 12’… Là Bruno sort de sa housse un 8′, tout blanc, encore collant.
« Ça ressemblait un peu plus à un surf et même si c’était bien de surf dont nous parlions en Stand Up Paddle, jamais encore nous n’avions shapé un « surf » pour ramer debout et surfer les vagues… »
Bruno rajoute en souriant :
« En prévision des championnats de France, j’ai demandé à Pascal de me faire une évolution de ce shape ; même scoop, plus de volume sur le nez, un peu plus long, des rails encore plus fins… et surtout moins taillée à la tronçonneuse que la mienne ! »
Juillet 2009, Bruno André devient vice champion de France. C’était la 8’8 ». La gamme Surf était née ce jour là. Thierry Pen

ESSENTIAL IS ETERNAL – Longboard

Les protos défilent sous mes pieds, sans cesse à la conquête de sensations nouvelles et d’innovations techniques.
« L’ancestral » stand up paddle, connaît une seconde vie. Les shapes ne cessent d’évoluer et s’orientent sans fin vers le plus extrême, toujours plus petit avec un désir réel de coller au mieux à un surf short-board radical.
Mais remettre en cause sans cesse les options prises est indispensable, et ne pas oublier l’essentiel, se ressourcer là où nous avons puisé tous nos plaisirs.
Glisser, se déplacer sur la board, partir de loin sur la houle ou au plus près du peak, surfer esthétiquement une jolie petite vague qui déroule tout le long du spot, ou charger un slab bien tendu…
Rider en Longboard c’est reprendre une grande respiration et surtout une grande inspiration !
Plus de glisse, plus de carving, plus de plaisir, le longboard ne sera jamais une mode. Il est à la base et pour toujours le coeur du surf, et du Stand Up paddle ! Bruno André

Nahskwell Maxi-G Stand Up Paddle 2017 Bretagne France Brittany vente en ligne shop spirit

MAXI-GEORGES ! – Max-G

Le surf « traditionnel » reste une source d’inspiration pour ce qui touche à la discipline des vagues.
Sur les spot ces derniers temps, j’ai vu un nombre croissant de surfers rider comme sur des  » tapis volants. De drôles de shapes style rétro fish à tendu auquel on aurait bouché l’arrière avec un gros concave… C’est le phénomène Mini Simons !
En voyant un seul gars avec une seule planche de la sorte, je pourrais penser qu’il s’agit d’ un mercenaire, un excentrique, un original…Mais quand à chaque session un de plus apparaît, c’est que cela doit vraiment apporter quelque chose !
Pascal s’est donc lancé dans l’élaboration du concept version « SUP » et comme c’est d’un gros Mini Simons qu’il s’agit, nous l’avons baptisé « Maxi-Georges » !
Révélation immédiate dans les petites et moyennes vagues ! Le Maxi-G est ultra rapide dans le surf, ultra léger sous mes pieds et explose la lèvre de la vague à chaque roller sans forcer. C’est une évolution très importante pour le Stand Up Paddle, car la planche devient vive, rapide et ultra-réactive.
Une belle récompense dans notre quête sans fin de nouvelles sensations toujours plus fortes. Bruno André